Conseil des Communes et Régions d'Europe (CCRE)
Cités et Gouvernements Locaux Unis


Accueil / Actualité / Articles / Congrès mondial de la nature
suivant > < précédent

Transition climatique et énergétique

Congrès mondial de la nature - 09.09.2021

Les collectivités affirment leur « rôle primordial » dans la protection de la biodiversité
Maires, responsables de région et associations de collectivités se sont réunis le mercredi 8 septembre, lors du Congrès mondial de la nature de l'UICN à Marseille, pour affirmer le rôle essentiel des gouvernements locaux et régionaux dans la préservation de la biodiversité.
 
Les participants ont également tiré la sonnette d’alarme sur la dégradation continue de la biodiversité au niveaux régional et mondial. La biodiversité doit être préservée notamment compte tenu de l’interdépendance entre l’environnement et la santé humaine, réalité particulièrement frappante avec la propagation des maladies zoonotiques de l’animal à l’être humain.
 
Les sessions ont été organisées par l'Association française du CCRE (AFCCRE) en amont de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP15) qui aura lieu le 11 octobre 2021, à Kunming, en Chine. L’événement a réuni des hauts responsables de différents niveaux de gouvernance, dont l’Union européenne, la France, l’Écosse, la Région Provence-Alpes-Côtes-d’Azur et Marseille. Parmi les réseaux de collectivités présents figuraient CGLU, ICLEI et Régions4.
 
Déclaration de Marseille : les réseaux de collectivités réaffirment leur engagement en faveur de la biodiversité
 
Au cours de la séance du matin, les réseaux de collectivités ont adopté une Déclaration soulignant « le rôle primordial des collectivités territoriales dans les politiques de protection et de restauration des espèces et espaces naturels ». En effet, les communes et les régions disposent de nombreux leviers d’action pour protéger la biodiversité, notamment le monitoring, l’aménagement du territoire, l’urbanisme et la gestion des espaces naturels, les transports, la gestion de l’eau, et la coopération décentralisée avec d’autres territoires.
 
Ronan Dantec, sénateur français, conseiller municipal de Nantes et porte-parole du CCRE pour le cliamt, a expliqué que « sans la mobilisation des élus locaux et régionaux, il est évident qu’on ne tiendra aucun des objectifs de reconquête de la biodiversité, qui dépend énormément de l'action que nous menons localement ».
 
La Déclaration reconnaît également l’importance de la biodiversité pour la santé humaine et la durabilité, et souhaite l’adoption d’objectifs ambitieux pour les aires protégées (30 %). Les participants à la session ont également souligné l’importance de la coopération décentralisée et de la recherche de financements.
 
Les territoires : un puissant levier pour impliquer les citoyens
 
Pendant l'événement, Marianne Overton, conseillère du comté de Lincolnshire et porte-parole du CCRE pour l’environnement, a donné plusieurs exemples de comment les collectivités peuvent contribuer à la biodiversité et impliquer les citoyens.
 
Les citadins ont manifesté un intérêt croissant pour les espaces verts depuis les confinements dus au coronavirus. Parmi d’innombrables exemples d’actions menées par les collectivités, on peut citer celle du District de la Forest of Dean au Royaume-Uni, qui a récemment fourni une boîte à outils pour les professionnels du bâtiment et les propriétaires montrant comment mener à bien un projet de logement zéro carbone.
 
La conseillère Overton a constaté que « de nombreuses actions réussies ont déjà été prises au niveau urbain, mais une approche coordonnée et globale reste un défi de taille ». C’est l’une des raisons pour lesquelles la Commission européenne a lancé l’Accord des villes vertes, une initiative encourageant l’échange d’expériences entre les villes œuvrant pour la transition verte.
 
Coopération décentralisée : l’action internationale des communes et régions pour la biodiversité
 
L’après-midi, PLATFORMA et l’AFCCRE ont également organisé une session sur le rôle de la coopération décentralisée dans la protection de la biodiversité. Des responsables locaux, régionaux et européens ont discuté de l’action internationale des municipalités et des régions dans ce domaine, notamment le partage d’expertises sur les causes des pertes de biodiversité et les meilleures pratiques pour trouver des solutions basées sur la nature.

Contact


Pierre Vander Auwera
Responsable Communication

Email :
Tél. : + 32 2 500 05 41
Skype : pierre_vda
LUICN
L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), un forum mondial composé à la fois d’organisations gouvernementales et issues de la société civile. Aujourd’hui, l’UICN est la principale autorité mondiale sur l’état de l'environnement et les mesures à prendre pour sa préservation.
Développez vos ventes : conseil marketing Organisation - Audit, conseil, coaching, formation référencement sur Google de site Internet - Audit, conseil, coaching, formation Référencement naturel sur Google, SEO